Avertir le modérateur

15 juillet 2010

LVDC 20 - le régime

 

Nombre d’entre nous se sont un jour plaints de leur physique. Si je suis pour ma part globalement satisfait du mien, j’ai souvent expliqué à mes amis que j’avais tendance à avoir du ventre (j’ai même souvent traumatisé mes pauvres camarades de classe, incrédules, en leur montrant ledit ventre sous la table pendant les cours). Aussi, depuis plusieurs années je me soumets à un régime plutôt draconien afin de limiter l’expansion de mon abdomen.

Ce régime est simple : je me force à manger varié et sain, me nourrissant principalement de fruits et de légumes (mais en grande quantité), et incluant des protéines (viande, poisson) une fois par jour.

Sont interdits notamment les ingrédients et mets suivants : gras, sucré, biscuits, beurre, barres chocolatées, bonbons (en plus ils me pourrissent les dents et je passe déjà mon temps chez le dentiste)… Les frites et les saucisses sont également fortement déconseillées ; mais n’oublions pas l’ennemi numéro 1 : le NUTELLA, qui en aucun cas n’a le droit de pénétrer dans ma cuisine.

Maintenant que je vous ai expliqué mon régime-miracle, je pense que vous le trouvez tout bête. Où est l’innovation me dites-vous ? Eh bien elle tient en l’application du régime. En effet, de même qu’il n’y a pas de bonne loi sans une application correcte, un régime nécessite d’être, disons, aménagé. C’est ainsi que j’ai été amené à créer des exceptions, et que j’en crée encore régulièrement, en me référant pour cela à mon code de conduite, mon bon sens et, au final, ma conscience.

Exceptions

Le petit-déjeuner

Tous les nutritionnistes préconisent la prise d’un petit-déjeuner copieux ; par ailleurs, les calories ingurgitées le matin seront consommées dans la journée – et mieux vaut exorciser ses envies le matin, sachant qu’on peut les expier dans les heures qui suivent, plutôt que le soir avant d’aller faire du gras en dormant. Et puis, il faut trouver une raison acceptable pour se lever, aller en cours ou au travail n’étant pas une raison suffisante alors qu’on est si bien dans son lit. C’est ainsi que le matin, tout est autorisé – par exemple, des toasts au beurre demi-sel, des biscuits, ou du bacon avec des œufs.

Les occasions sociales

Mens sane in corpus sane : les latinistes expliquent par cette maxime qu’il n’y a pas d’esprit sain sans corps sain ; mais l‘inverse est aussi vrai, et le stress ou la dépression favorisent la prise de poids. Autrement dit, il est très important de se faire plaisir et de s’éviter toute tension. Notamment, il faut veiller à maintenir d’excellentes relations sociales. Dans ce but, le régime s’adoucit et permet, par exemple, d’accepter une part de gâteau d’anniversaire (voire plusieurs si on veut vraiment mettre toutes les chances de son côté), ou encore un restaurant avec ses amis. Concernant les restaurants, il faut bien entendu savoir rester simple et ne pas se ruiner (sans quoi la facture risque d’augmenter le stress et de tout gâcher). Ainsi, les restaurants à volonté, par exemple les buffets asiatiques, permettent de gagner sur tous les tableaux puisque tout le monde est satisfait et qu’ensuite vous n’avez plus faim pendant de nombreuses heures – et ainsi évitez de grignoter !

Les soirées

Les soirées, l’alcool, les états seconds… ces occasions exceptionnelles (quand bien même elles se reproduisent tous les week-ends voire plus souvent) requièrent des aménagements exceptionnels. En effet, afin de ne pas se mettre en danger et de rester responsable, il faut savoir écouter son corps. Aussi, si celui-ci exige un kebab en rentrant à 6h du matin, voire en allant à la soirée, ou même pendant la journée qui précède la soirée (car mieux vaut se préparer à l’avance !), alors il faut manger ce kebab, et ne pas lésiner sur la sauce.

Les vacances

Les vacances sont par excellence un moment de convivialité et de relâchement. Aussi, il est hors de question de les gâcher en se privant excessivement.

Le sport

Tout bon régime doit être couplé à la pratique régulière d’une activité sportive. Aller au travail en vélo est un bon début ; nager deux kilomètres à la piscine est encore mieux – et donne par conséquent droit à des dérogations particulières. En effet, « l’effort ça creuse », et il faut reprendre des forces ; par ailleurs, pour fabriquer de beaux muscles il faut des protéines et des lipides, tous les bons entraîneurs vous le diront. Aussi, entre deux séances de longueurs il est tout à fait approprié de manger une grosse saucisse avec des frites, bien arrosées de vraie mayonnaise industrielle.

La faim nocturne

Le sommeil est, tout comme l’alimentation et l’activité physique, l’un des facteurs clés d’une bonne santé – et au-delà de limiter la prise de poids, un régime doit absolument favoriser une excellente santé. Aussi, le sommeil doit être à tout prix préservé. C’est ainsi que se réveiller en pleine nuit avec le ventre qui gargouille impose de manger ; dans ce cas, la fringale nocturne étant souveraine, il faut écouter son envie et se remplir le ventre, qu’il s’agisse de fruits, de céréales ou de tartines.

Conclusion

Vous l’aurez compris, le secret d’un bon régime, c’est avant tout l’organisation et la détermination. Voilà comment, depuis maintenant plusieurs années, je limite mon extension abdominale à juste ce qu’il faut pour avoir le courage de me forcer à suivre cette discipline de fer que je me suis imposée. 

 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu